Faculté de science
politique et de droit

Adresse physique :

400, rue Sainte-Catherine Est,
Pavillon Hubert-Aquin
Local A-1655
Métro Berri-UQAM

Tél. : 514-987-6173
Fax : 514-987-0397
Courriel : fspd@uqam.ca


Adresse postale :

Faculté de science
politique et de droit

C.P. 8888
Succursale Centre-Ville
Montréal (QC) Canada
H3C 3P8

fondation

banniere3.jpg

Actualités étudiantes

  • Appel à communications : Droit et contexte

    Appel à communications : Droit et contexte

    Au plus tard le 30 janvier 2015.

    Les étudiant-e-s des cycles supérieurs en droit de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) se réjouissent d’annoncer leur premier colloque annuel qui aura lieu à Montréal le 14 et 15 mai 2015.

    La Faculté de science politique et de droit de l’UQAM encourage l’étude du droit à travers l’examen des liens dynamiques qui l’unissent à son environnement social. Dans cette perspective, le phénomène juridique ne peut être pleinement étudié qu’à travers l’analyse des relations entre les normes juridiques et les conceptions philosophiques et politiques qui les fondent. Dès lors, l’apport des autres disciplines des sciences humaines et sociales devient essentiel à l’étude approfondie du droit.

    Sur le thème, « Droit et contexte », le colloque de cette année sera l’occasion de réunir des étudiant-e-s aux études supérieures partageant cette même vision pour réfléchir ensemble sur la dynamique selon laquelle le droit se tisse à la rencontre de différents intérêts sociaux et sur les rapports que celui-ci entretient avec son contexte que ce soit d’un point de vue local, comparé ou international.

    Lire la suite...

Événements

  • Le Cosmos a-t-il besoin d’un Demos?

    Le Cosmos a-t-il besoin d’un Demos?

           

    L’ébranlement des États-nations dans leur capacité d’être le lieu par excellence de la régulation culturelle, politique, économique des sociétés modernes a fait (re)naître la proposition d’un espace politique monde (cosmopolitique). Certes, les tenants d’une cosmopolitique contemporaine ne proposent pas un Gouvernement-monde, mais plutôt l’extension à l’échelle mondiale de droits et de structures démocratiques cosmopolitiques. Cette extension de la démocratie vers le haut s’accompagne d’ailleurs dans nos sociétés d’un fort mouvement d’en bas, visant à recentrer la démocratie vers le pouvoir citoyen et la pluralité sociale (cosmopolitisme culturel). Les deux phénomènes ne sont pas nécessairement interreliés, mais ont comme conséquence de remettre en question le lien historique que la démocratie moderne avait noué avec la communauté politique nationale (l’État-nation).

    Lire la suite...

Actualités facultaires

  • Notre diplômée Marjolaine Olwell reçoit un prix « Avocat AJBM de l'année 2014 » lors de la 8e édition du Gala AJBM

    Notre diplômée Marjolaine Olwell reçoit un prix « Avocat AJBM de l'année 2014 » lors de la 8e édition du Gala AJBM

    Le 28 novembre 2014, l'Association du Jeune Barreau de Montréal (AJBM) annonce le nom des lauréats du titre « Avocat AJBM de l'année 2014 » dévoilé hier lors de la 8e édition du Gala AJBM Les leaders de demain. Parmi ceux-ci se trouvait celui de Marjolaine Olwell (BRIDI 2009, LL.B. 2011) qui a reçu le prix pro bono / implication sociale.


    Marjolaine Olwell s'est jointe au cabinet Dionne Schulze en tant qu'avocate en 2014.

    Elle est avocate depuis 2012, année lors de laquelle elle a commencé à travailler à titre de recherchiste pour le juge Clément Gascon, alors à la Cour d'appel du Québec.

    Elle travaille sur des dossiers d'infractions pénales statutaires, de droit administratif, sur des questions de droit de la santé et de droit du travail. Elle œuvre aussi dans la représentation d'anciens élèves des pensionnats indiens dans le cadre du Processus d'évaluation indépendant.

    Durant ses études, Marjolaine Olwell a représenté son l'UQAM à un concours de plaidoirie trilingue (anglais, espagnol et portugais) au Interamerican Human Rights Moot Court Competition, qui a pris place au Washington College of Law de la American University (2010). Elle a aussi été impliquée activement auprès de la Clinique internationale de défense des droits humains de l'UQÀM (2008) et auprès de la délégation étudiante de l'organisme Droits et Démocratie (2008). Elle s'est beaucoup intéressée à la question du droit autochtone à l'international, effectuant un stage sur la question en Colombie (2008) et un échange étudiant à Santiago de Chile (2009).

    Marjolaine Olwell est très impliquée dans des organismes communautaires, dont un comité logement et un groupe d'aide à l'intégration des immigrants. Elle œuvre bénévolement au sein du Conseil d'administration de ces deux organismes.

    Sources : http://www.ajbm.qc.ca/fr/presse/les-7-avocats-ajbm-de-l-annee-sont-devoiles-271,  http://www.dionneschulze.ca/2014/07/07/olwell-marjolaine/

    Lire la suite...

Babillard

Le juge Michel Shore rédige un nouveau texte comme exercice d'apprentissage

ShoreÀ des fins d'enseignement, comme juge à la Cour fédérale, Michel Shore choisit dès le début de sa nomination à la Cour d'être jumelé avec l'Université du Québec à Montréal (UQÀM). Monsieur le Juge Shore utilise des œuvres légales-littéraires comme instruments-jugements d'enseignement. Après Le Petit Prince, Shéhérazade et Les Misérables, voilà que Roméo et Juliette est revisité pour illustrer de façon créative le rôle de la Cour fédérale.

Voir le texte